Des habitudes en cuisine à perdre

Les petites économies au niveau des charges peuvent rapidement s’additionner. L’inverse est vrai aussi. Alors voici ce que l’on doit surveiller en cuisine…. Le gaspillage énergétique peut coûter cher, très vite. Notre organisation et nos habitudes de stockage peuvent également avoir un impact sur notre portefeuille.

Quels automatismes sont les plus ruineux ? Les identifier sont le moyen le plus sûr de pouvoir les contrer…


Mal remplir son réfrigérateur

Si le frigo est trop plein, vous pourriez bloquer les aérations, ce qui oblige l'appareil à travailler plus. D'un autre côté, comme les articles déjà froids aident à garder tout le reste au froid, s’il n'est pas assez rempli, il consommera plus d'énergie pour se refroidir à chaque fois que vous ouvrirez la porte. La solution : essayez de garder votre réfrigérateur (et congélateur) rempli à environ 75% en permanence. Presque rien dedans ? Des bouteilles d’eau occuperont l’espace et aideront à stabiliser la température intérieure.


Garder votre réfrigérateur à la mauvaise température

On continue dans le frigo…La température optimale pour lui est de 4°C. Si votre réfrigérateur est plus chaud, vos aliments risquent de se gâter plus rapidement (surtout si vous l’ouvrez beaucoup). Et si votre réfrigérateur est plus froid, vous gaspillez de l’énergie (et vous risquez des produits glacés). Si votre réfrigérateur n'a pas de marques de température spécifiques sur le cadran, vous pouvez investir dans un thermomètre de réfrigérateur bon marché à la place.


Ouvrir trop votre réfrigérateur

On y reste… Se tenir devant votre réfrigérateur avec la porte ouverte n'est jamais une bonne idée. Plus vous laissez la porte ouverte, plus la température à l'intérieur augmente, ce qui signifie que votre réfrigérateur devra travailler plus fort et utiliser plus d'énergie pour revenir à la température prédéfinie. On réfléchit avant de l’ouvrir... la porte je veux dire.


Stockage des denrées périssables dans la porte de votre réfrigérateur

En parlant de la porte, les aliments périssables comme les œufs ou les produits laitiers risquent plus de se détériorer si vous les y stockez, en raison des fluctuations de température. Réservez la porte pour des articles moins fragiles comme les condiments, et gardez votre lait, vos œufs et votre viande sur les étagères, où ils resteront plus froids.

Suivre la date de péremption sur votre nourriture

On fait attention si c’est une Date Limite de Consommation pour les produits « fragiles » (reconnaissable à la mention « à consommer jusqu’au… »). Là, on respecte.

Pour la Date Limite d’Utilisation Optimale, j’avoue être beaucoup moins regardante (le fameux « à consommer de préférence avant le… »). Il faut être vigilant à l’odeur et l’aspect de l’aliment. Ce sont typiquement les conserves, les aliments secs, …


Garder les appareils branchés en permanence

Même si un appareil n'est pas allumé, il draine une petite quantité d’énergie. Évidemment, vous ne pouvez pas toujours débrancher votre frigo ou votre four lorsque vous ne les utilisez pas, mais si vous voulez réduire votre facture d'électricité, essayez de débrancher des gadgets plus petits comme votre grille-pain, cafetière ou bouilloire. A adopter partout dans la maison.


Faire fonctionner votre lave-vaisselle lorsqu'il n'est pas plein

Faire tourner un lave-vaisselle quasi vide, c'est un énorme gaspillage d'eau et d'énergie. Adoptez une approche plus écolonomique en lavant à la main ce dont vous avez besoin lorsque vous en avez besoin et en réservant le lave-vaisselle pour des charges complètes. Pour économiser de l'argent supplémentaire, désactivez la fonction de séchage à chaud et laissez votre vaisselle sécher à l'air libre si c’est possible. Je n’entre pas dans le débat « à la main ou en machine », mais si on en a un, autant en profiter !


Stockage incorrect de vos produits

La clé du produit durable est le stockage. Savoir quels légumes conserver dans le réfrigérateur et sur le comptoir est un bon point de départ. Exemple, rangez toujours les pommes dans le bac à légumes de votre frigo, car elles mûrissent plus rapidement lorsqu'elles sont à température ambiante. Et avec les légumes fragiles comme la laitue et le chou frisé, concentrez-vous sur la prévention de l’humidité : essayez de les envelopper dans une serviette en papier et de les sceller dans un sac avant de les mettre au frais…


Ne pas étiqueter les aliments surgelés

Si vous n'êtes pas sûr quel est cet objet mystérieux au fond de votre congélateur, il finira très certainement à la poubelle ou au compost… Pour éviter toute confusion (et le gaspillage d'aliments), étiquetez bien tout ce que vous congelez – dans des bocaux de récup afin d’éviter l’utilisation de sachets plastiques, et idéalement avec la date de congélation.


L’étape ultime serait de se passer de frigo et de congelo.. Un jour peut-être…

En attendant, petit pas par petit pas, on y arrivera !


3 views0 comments

Recent Posts

See All