Hygge – ou le confort sobre à la maison

Alors que je regarde la neige tomber pendant que je rédige cet article, bien que nous soyons au printemps, j’ai envie de vous parler de l’hygge. Ça a fait le buzz il y a quelques temps et j’aurais tendance à l’associer à l’hiver... mais vu que Dame Météo a perdu la boule, avril c’est pas mal non plus pour s’y mettre…

Hygge, qu’est-ce que c’est ?

Déjà, cela se prononce « hou-ga », ce qui me fait systématiquement penser au bébé danseur dans Ally McBeal.

Ce concept danois est traduit dans le dictionnaire comme « le sentiment de confort et de contentement, évoqué par le confort simple, comme être enveloppé dans une couverture, avoir de bonnes conversations, profiter de la nourriture etc. »

L’hygge fait partie de la culture danoise, c’est un art de vivre. Et il n’est pas étranger au fait que les cultures nordiques se classent depuis des années au premier rang en ce qui concerne le bonheur et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Pour beaucoup d’entre nous « non essentiels », 2020 (et maintenant 202) a été l’année du travail à domicile. Même en dehors du travail, il nous est conseillé de ne pas trop nous éloigner. Même les plus casaniers d’entre nous ont été mis à rude épreuve. Alors pourquoi pas adopter plusieurs moyens hygge pour rendre tout cela plus agréable ?

Une pincée d’amour en plus

On doit passer tant de temps chez soi, nous ne pouvons que nous sentir mieux si on apprend à plus aimer notre foyer (qu’il soit ou non celui de nos rêves). Il doit être un lieu de refuge et de détente.

La « maison », qu’elle soit une villa 4 façades ou un studio une pièce, est notre centre du monde ces derniers mois. C’est là que l’on vit, que l’on dort, que l’on travaille, que l’on joue et tant et plus…

Une partie du hygge est de laisser de côté la technologie, à être plus présent avec les gens qui nous entourent.

Besoin de repos

Quel qu’ait été notre année, elle aura été difficile pour tout le monde. Stressante, pour beaucoup d’entre nous. Plus que jamais avec tout ce stress et ces bruits du dehors, le repos est important. Que l’on l’ait voulu ou non, cette année nous a obligé à simplifier des choses de notre quotidien. Nos horaires ont été chamboulés. Nos routines interrompues.

Le fait même de devoir s’adapter à ces changements a été épuisant. Des responsabilités supplémentaires se sont ajoutées (comme faire l’école à la maison ou avoir les enfants quand on télé-travaille...)

Il est grand temps d’être intentionnel dans notre façon de prendre soin de nous. Hygge et repos sont des passages obligés. Mais en pratique comment faire ? Faites appel à vos sens :

La vue

Je suis une inconditionnelle d’Instagram ou de Pinterest concernant les intérieurs. Les photos que je sauve ont souvent des points communs, en termes de couleurs, de textures, d’éclairage. Une lumière tamisée ou des guirlandes lumineuses. Des bougies.

Des plaids confortables, des coussins aux tons doux.

Sans saturer l’espace.

L’odorat

Je ne suis par contre pas fan des bougies parfumées. Mais un diffuseur d’huile essentielle, en aromathérapie peut être très agréable. Des pots-pourris naturels, secs ou à mettre sur le poêle ou les radiateurs.

L’odeur du pain frais ou des cookies, qui viennent de cuire.

Le gout

La nourriture et les boissons réconfortantes jouent un rôle essentiel dans le hygge.

Une bonne soupe maison avec un morceau de pain frais et croustillant.

Une tasse de thé bien chaud, sous un plaid en pilou...

Le toucher

Le but n’est pas de submerger l’espace intérieur, mais d’ajouter de façon très sélective des éléments cosy, pour créer une sensation de confort et de bien être dans la maison.

Jouer sur les textures. Rajouter des objets utiles, fait en éléments naturels. Recouvrir les coussins de vieux pulls irlandais…

L’ouïe

Quel son est le plus relaxant pour vous ? un feu qui crépite ? une musique calme ? ou peut être juste le silence, surtout quand on vit avec des jeunes enfants…

Instaurer des moments calmes pour de la lecture par exemple.

Recherchez des moyens d’incorporer ce qui vous détend, afin d’adopter le hygge dans votre maison.

Ma simplicité

Concentrez-vous sur ce qui vous parle, personnellement. Les éléments qui vous semblent relaxants et apaisants.

Plus que tout ce dont nous avons parlé, c’est le désencombrement qui m’aide à me sentir bien chez moi. Je tends de plus en plus à ne garder visuellement que ce qui me procure du plaisir et a du sens pour moi.

Dans un monde plus en plus bruyant et stressant, le hygge est le moyen d’éprouver à nouveau de la paix et du calme. Du confort. Il s’agit d’être intentionnel dans ce que l’on possède et comment on passe son temps libre.

L’hygge n’est pas que l’apparence de la maison. Il s’agit aussi et surtout des interactions humaines et de comment on passe son temps.

Moins de technologie et de gadget. Plus de discussions, plus de jeux entre nous. Plus de livres.

Être présent. Ensemble.


1 view0 comments

Recent Posts

See All