La liste INCI dans les cosmétiques

June 19, 2018

l'INCI


Kesako?

 

La nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques ou INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) existe depuis 1973 comme système international d'appellation des ingrédients en cosmétique.

 

En Europe, son utilisation est obligatoire pour les cosmétiques depuis 1998 : tous les cosmétiques doivent donner sur leur emballage la liste complète des ingrédients dans l'ordre décroissant de leur quantité.
Donc plus on descend dans la liste, moins l’ingrédient est dosé. Très souvent les 4 premiers ingrédients de la liste INCI sont ceux qui constituent majoritairement le produit.

 

La nomenclature INCI est écrite dans deux langues :
* les extraits naturels de plante sont donnés sous le nom latin de la plante (et attention parfois aux "faux amis" qui "sonnent" pareil mais ne sont pas identiques)
*les noms de molécules et les noms usuels sont donnés en anglais.

 

Par convention, les ingrédients parfumés sont regroupés sous le nom « parfum », sans les détailler. Ou sous "fragance" ou encore "aroma" , souvent synthétique.
Les colorants sont désignés par un Colour Index, qui s'écrit CI puis un nombre à 5 chiffres. Le code CI 75470 par exemple correspond au carmin obtenu à partir de la cochenille. (charmant)

 

On continue dans le pas beau:
* les terminaisons en « -one » ou en « -ane » sont des dérivés du silicone : ils ne sont pas forcément toxiques pour la santé mais très polluants pour l’environnement car non biodégradables.
* Les noms en PEG, PPG, BHT, SLS ne sont pas bons pour l’environnement.
* Les dérivés des parabens sont également à éviter : methylparaben, benzylparaben, ethylparaben
* BHT et BHA : le BHT (Butylhydroxytoluène) et le BHA (Butylhydroxyanisole), font partie des substances les plus dangereuses ; elles sont connues pour modifier le système immunitaire dans les test sur des animaux (ouh, pas bien! du coup, ca vaut la peine de prendre un produit labellisé Vegan)
* Le toluène : c'est un solvant de nombreux vernis à ongles, appartient aux substances préoccupantes pour leur potentiel cancérigène, mutagène et reprotoxique… (dangereux à tous niveaux, quoi ^^)
* Les nitrosamines sont des composants problématiques, qui ont été mis en lien avec des tumeurs dans le foie et les reins.
* Les Alcools gras et Solvants permettent de stabiliser et d’émulsionner les cosmétiques. Ces ingrédients de synthèse peuvent être irritants et sont polluants pour l’environnement. Ils possèdent en outre à peu près les mêmes caractéristiques que les huiles minérales. (Methyl / Propyl / Caprylyl -alcohol, Alcool cétylique, Alcool stéarilique… etc)
* Les Huiles Minérales : Naturelles? non!! fabriquées à peu de frais à partir de pétrole, ces dérivés pétrochimiques sont des corps gras inertes qui ont l’avantage de ne pas interagir avec la peau mais l’empêche de respirer. Malheureusement leur impact écologique est très négatif . (Paraffinum liquidum, Cera microcristallina, Mineral Oil, Petrolatum) . Elles peuvent provoquer des réactions allergiques, la sécheresse de la peau et l’obstruction de ses pores.
* Les Polymères : lls possèdent à peu près les mêmes caractéristiques que les silicones en apportant une touche de douceur. Ils peuvent aussi servir d’émulsifiant. Ils sont obtenus à partir de chimie lourde et très polluante, avec l’usage de gaz toxiques. (Repérez les grosses lettres ! PEG, PPG mais aussi -cellulose, crosspolymer, polypropylène…)
* Les Sels d’Aluminium : Agents anti-transpirant et sujets à polémique (cancérigènes ?), même l’AFSSAPS invite à la mesure et a demandé des études complémentaires sur ces sels d’aluminium. Ils sont aussi suspectés d’avoir un impact sur le système nerveux à long terme. (Préfixe et Terminaison avec Aluminium)
Les SLS : les émulsifiants et les tensioactifs (détergents) sont des ingrédients qui produisent de la mousse, et se trouvent dans les savons, shampoins, gels douche, dentifrices Ils sont irritants et desséchants pour la peau et agressent l’organisme. (odium Lauryl Sulfate (irritant ) ; Sodium Laureth Sulfate).

 

Sympa tout ça, non?

 

Attention aussi aux exceptions à la règle de l’ordre décroissant: les ingrédients dosés à moins de 1% de la formule totale peuvent être mentionnés dans le désordre en fin de liste (après les ingrédients à plus de 1%)

 

Si ton produits n'a pas de liste INCI, il y a des chances qu'il ne soit pas testé et approuvé par un organisme agréé.


Il y a surement plus de chouettes produits "maison" qu'on peut retrouver sur les marchés, voire même en boutiques, mais il n'est pas pour autant fait dans les règles de l'art ni autorisé. Prudence! On ne joue pas à l'apprenti sorcier: respect du ph, de la stabilité, des conditions d'hygiène de la production, du packaging…

 

je te conseille l'appli INCI Beauty pour scanner et avoir une "note" sur ton produit. Attention cependant que certains ingrédients sains ont une note moyenne en fonction de leur risque allergisant et/ou d'une réglementation particulière.

 

(article très inspiré du post https://www.encyclo-ecolo.com/INCI et de l'interview de Julien Kaibeck sur https://www.consoglobe.com/comment-reperer-ingredients-noci… )

 

 

Please reload

Recent Posts

Please reload

Archive